Pour Elisabeth Borne et son gouvernement, des premières questions à l’Assemblée sous tension

ADVERTISEMENT

Marine Le Pen

  • Politique
  • Gouvernement Borne

Marine Le Pen a lancé les questions au gouvernement en revenant sur la proposition du ministre de l’intérieur d’expulser « tout étranger » qui « a commis des actes graves ». « Je n’irai pas chercher les voix du RN», lui a répondu la première ministre.

Marine Le Pen La première ministre, Elisabeth Borne, répond aux questions des députés, à l’Assemblée nationale, le 12 juillet 2022.

Sécurité, « Uber Files », pouvoir d’achat et hôpital au menu : les premières questions au gouvernement (QAG) d’Elisabeth Borne ont donné lieu mardi 12 juillet, devant l’Assemblée, à quelques poussées de tension, dans un hémicycle remuant. Députés fraîchement élus comme nouveaux ministres sont apparus assez sûrs d’eux, lors de cette séance aux allures de bizutage – les paroles des uns et des autres étant perturbées tantôt par la majorité présidentielle tantôt par les oppositions. « On n’est pas dans une manifestation ! », a tancé la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet.

Lire aussi : Emmanuel Macron réagit au « Uber Files » ; premières questions au gouvernement pour Elisabeth Borne : revivez la journée politique du 12 juillet

A la tête du premier groupe d’opposition, Marine Le Pen (Rassemblement national, RN) a lancé les QAG à 15 heures en revenant sur la proposition du ministre de l’intérieur d’expulser « tout étranger » qui « a commis des actes graves » : « Je salue ce pas vers nous », a d’abord déclaré la dirigeante d’extrême droite, avant de demander au gouvernement s’il comptait faire respecter les obligations de quitter le territoire.

« Je n’irai pas chercher les voix du Rassemblement national », lui a répondu la première ministre, pendant que la responsable d’extrême droite discutait avec son voisin Sébastien Chenu. « Il y aura toujours quelque chose qui s’interposera entre nous, cela s’appelle les valeurs », a ajouté Elisabeth Borne, applaudie par la majorité. Mme Le Pen lui a adressé un signe de zéro pointé en retour.

Marine Le Pen « Ils hurlent »

Le député Renaissance (ex-La République en marche) Benjamin Haddad a aussitôt embrayé sur la sécurité, sous les « allô, allô » des oppositions qui estiment que la question a été « téléphonée » par le gouvernement. « Quels sont les deux premiers sujets abordés par le RN et la Macronie aux questions au gouvernement ? Xénophobie et sécurité (…). La course à l’échalote mortifère est lancée », a commenté l’« insoumise » Danièle Obono sur Twitter.

Marine Le Pen La députée « insoumise » Danielle Simonnet (au centre), lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, le mardi 12 juillet 2022.

Dans la foulée, sa collègue de La France insoumise Danielle Simonnet a porté le fer au sujet des révélations du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et de quarante-deux médias partenaires, dont Le Monde, sur les liens passés entre Emmanuel Macron et Uber : « Voilà le scandale d’Etat » avec des « deals secrets à Bercy », a dénoncé l’élue LFI. Olivia Grégoire a peiné à lui répondre. « Ils hurlent ! », a-t-elle protesté auprès de la présidente de l’Assemblée. Le ministre de l’économie d’alors « a fait son travail » et a reçu Uber comme Netflix ou BackMarket, a-t-elle jugé, avant d’assurer : « Ces acteurs sont au cœur de l’économie d’aujourd’hui. »

Les questions se sont ensuite enchaînées sur le projet de loi consacré au pouvoir d’achat – « Rendez l’argent aux Français », a plaidé l’élu LR Fabrice Brun. « Si on fait la somme de toutes les demandes que vous faites, c’est 100 milliards d’euros, il faudrait doubler la TVA pour financer votre projet », s’est exclamé Gabriel Attal, ministre délégué aux comptes publics, avant d’enchaîner : « Vous nous avez accusés de vouloir cramer la caisse, mais vous voulez faire sauter la banque ! »

Lire aussi : Article rése

…. à suivre
>>> Lire la suite de l’article>>>
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source : Le Monde – https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/07/12/a-l-assemblee-nationale-les-premieres-questions-au-gouvernement-d-elisabeth-borne-dans-la-tension_6134547_823448.html

ADVERTISEMENT

Pour Elisabeth Borne et son gouvernement, des premières questions à l’Assemblée sous tension https://casques-audio.fr   https://parisolympic2024.com   https://fringues.biz/   https://news7.asia/   https://www.sports365.info/  
--
Diamant Tanzschuhe Herren 094-025-028, Chaussures de Danse de Salon Hommes *  Vans Era, Chaussures de Running Homme *  Fleetwood Mac's Lindsey Buckingham cancels remaining UK and Ireland tour dates due to 'ongoing health issues' – Independent.ie *  Bio control Insecticide Bio Pyrale du Buis Au Bacillus Thuringiensis – Boîte 200 g AG-BIOCPYRG *  Covid inquiry first preliminary listening to to start *  * Plant-Based Diet May Help Keep Breast Cancer Away *  JBL Epuisette bassin, 30x20cm blanc fine , 90cm *  https://footetimes.com   https://www.lecordonniermalchausse.com   https://sbc55.net   https://www.animaleries.info   https://www.mentalismsecretsrevealed.com   https://maillotde-bain.com   https://www.lesmaillotsdebain.net/   https://jeux4video.com