Politique France

Jean-Christophe Lagarde au tribunal pour des soupçons d’emploi fictif

Jean-Christophe Lagarde au tribunal pour des soupçons d’emploi fictif

Jean-Luc Mélenchon

Un chef de parti et ancien député à la barre. Le patron de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, comparaît lundi devant le tribunal correctionnel de Paris aux côtés de sa belle-mère, à qui il est soupçonné d’avoir octroyé un emploi fictif d’assistante parlementaire.

Défait aux législatives de juin après quatre mandats successifs, l’ancien député de Seine-Saint-Denis répondra de « détournements de fonds publics » au profit de Monique Escolier-Lavail, la mère de sa femme. Employée à l’Assemblée pendant quinze mois à la fin des années 2000, elle sera jugée pour « recel » de ce délit.

Joint par l’AFP, l’avocat de Jean-Christophe Lagarde évoque un « dossier vide » et dénonce l’enquête « exclusivement à charge » menée de bout en bout par le Parquet national financier (PNF). « Monsieur Lagarde n’a jamais pu dialoguer avec un juge et va donc avoir, pour la première fois, l’occasion de s’expliquer », se félicite Me Yvon Goutal.

Jean-Luc Mélenchon La plainte d’un conseiller d’opposition

Le PNF avait ouvert son enquête en octobre 2017, après la plainte de Hacène Chibane, conseiller d’opposition EELV à Drancy

…. à suivre
>>> Lire la suite de l’article>>>
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source : 20minutes.fr – https://www.20minutes.fr/politique/4003260-20221001-jean-christophe-lagarde-tribunal-soupcons-emploi-fictif

Quitter la version mobile