La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024

ADVERTISEMENT
  • Société
  • Religions

Au début de 2020, Emmanuel Macron avait annoncé sa volonté de mettre fin à l’accueil des quelque 300 imams envoyés par divers pays (Algérie, Turquie, Maroc…) et d’augmenter en parallèle le nombre d’imams formés en France.

C’était l’une des promesses d’Emmanuel Macron pour lutter contre le « séparatisme » lors de son discours des Mureaux (Yvelines) : la France n’acceptera plus de nouveaux imams « détachés », c’est-à-dire envoyés par d’autres pays, à partir du 1er janvier 2024, rapporte l’Agence France-Presse (AFP), vendredi 29 décembre, qui a consulté une lettre aux pays concernés écrite par le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin.

Au début de 2020, Emmanuel Macron avait annoncé sa volonté de mettre fin à l’accueil des quelque 300 imams envoyés par divers pays (Algérie, Turquie, Maroc…) et d’augmenter en parallèle le nombre d’imams formés en France. « Nous travaillons sur la fin des imams détachés en 2024 », avait précisé le ministre de l’intérieur d’alors, Christophe Castaner.

Après le 1er avril 2024, les imams détachés encore présents sur le territoire ne pourront s’y maintenir « sous ce statut », ajoute le ministre dans ce courrier. Pour ceux qui sont déjà sur place, il faudra qu’ils changent de statut : à compter du 1er avril, un « cadre spécifique » sera mis en place pour permettre aux associations gestionnaires de lieux de culte de recruter elles-mêmes des imams, qu’elles salarieront directement. Le but n’est pas d’empêcher des imams étrangers de prêcher en France, mais de s’assurer qu’aucun n’est payé par un Etat étranger dont il serai

…. à suivre
>>> Lire la suite de l’article>>>
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source : Le Monde – https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/12/29/la-france-n-acceptera-plus-de-nouveaux-imams-detaches-a-partir-du-1-janvier-2024_6208328_3224.html

ADVERTISEMENT

La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 - La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 * La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 | La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 | La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 | La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 | | La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 | | La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 | La France n’acceptera plus de nouveaux « imams détachés » à partir du 1ᵉʳ janvier 2024