Politique France

Qui sont les victimes françaises de l’attaque du Hamas le 7 octobre en Israël ?

Qui sont les victimes françaises de l’attaque du Hamas le 7 octobre en Israël ?

Emmanuel Macron

Derrière les chiffres, des vies brisées. La France rend hommage ce mercredi aux 42 victimes françaises ou franco-israéliennes de l’attaque du Hamas le 7 octobre en Israël, une cérémonie présidée par Emmanuel Macron aux Invalides. Si aucune liste officielle n’a été publiée par Paris, le ministère des Affaires étrangères français a annoncé le 25 janvier avoir recensé 42 victimes françaises. Il s’agit du plus lourd bilan côté français d’un acte terroriste depuis l’attentat de Nice le 14 juillet 2016, qui avait fait 86 morts.

L’AFP a pu s’entretenir avec des avocats ayant porté plainte en France pour au moins 15 familles ainsi qu’avec des proches de celles-ci en Israël. «J’ai déposé une première plainte pour crime contre l’humanité le 11 octobre au Parquet national antiterroriste (Pnat)», explique à l’AFP Nathanaël Majster, avocat au barreau de Paris, qui défend en tout 11 familles de victimes du 7 octobre.

Emmanuel Macron Plusieurs victimes lors du festival Nova

Parmi elles, la famille de Marc Perez, 51 ans. Il est parti chercher sa fille qui participait au festival Nova, une rave party qui battait son plein avant de tourner au bain de sang avec l’arrivée de commandos du Hamas. Plus de 360 personnes ont été abattues sur le site du festival, ou sur la route en tentant de s’enfuir. Marc Perez a été abattu sur la route en arrivant. Sa fille Maya a survécu.

Plusieurs Franco-israéliens ont été assassinés à ce festival, comme Avidan Torgeman, né à Bordeaux et âgé de 26 ans, qui était l’un des organisateurs de Nova. Céline Ben David-Nagar, une jeune mère qui a laissé sa fille de six mois, Ellie, et son mari, pour aller faire la fête quelques heures, n’est jamais revenue elle non plus du festival. Sigal Levy, 31 ans, assistante sociale à Netanya (centre), était au festival comme bénévole pour l’association Elem, venant en aide aux jeunes en difficulté. Elle devait se marier en janvier. Maya Bitton, 23 ans, avait elle aussi prévu de se marier prochainement. Présente au festival avec son compagnon, elle a été tuée.

Les frères jumeaux Michael et Osher Vaknin, organisateurs de fêtes depuis des années et figures connues de la techno i

…. à suivre
>>> Lire la suite de l’article>>>
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source : Libu00e9ration – https://www.liberation.fr/international/moyen-orient/qui-sont-les-victimes-francaises-de-lattaque-du-hamas-le-7-octobre-en-israel-20240207_XXLC7LNE6ZFGZKL5JD5I4ZBSIY/

Quitter la version mobile